30 novembre 2010

N°17 Vésicules

 Episode 17 Avec le Professeur de Lyon, nous avons parlé un peu littérature mais il eut très peur que je puisse vivre de ma poésie. Je l’ai rassuré du contraire surtout avec quatre enfants à charge. J’aurais pu lui dire que, dans les années soixante-dix, c’était possible. A Paris, trois heures par jour, un gars écrivait ses poèmes sur le trottoir comme d’autres y faisaient des dessins et le gain récolté dans sa casquette lui suffisait pour vivre décemment. L’après-midi, il assurait la permanence, bénévolement, de la Maison... [Lire la suite]
Posté par m_meyer à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,